l'arête de Coste rouge à l'Ailefroide

22.06.2017
|

L

Les grandes courses du massifs des Ecrins font parties de notre passion pour le métier de guide. l’Arête de Coste rouge en est un bel exemple : élegante, engagé, d’une difficulté modéré mais constante, elle laisse le regard se porter sur le versant de la pilatte et celui du glacier noir.

Le bivouac est une bonne manière de profiter des chaleurs actuelles en montagne. Gravir l’Ailefroide n’est pas à prendre à la légère, ce presque 4000m, reste long d’accès et de retour, mais cette montagne est l’une des plus imposante du massif.

Comments are closed.